Espèces en voie d’illumination

img_2093

Les files d’attente sont impressionnantes aux entrées du Jardin des plantes pour aller admirer ces « Espèces en voie d’illumination » et l’on comprend pourquoi une fois que l’on a réussi à entrer : les yeux ne savent plus où regarder tant les représentations des animaux sont magnifiques : des structures métalliques recouvertes de toiles peintes laissant filtrer les lumières. Vous avez même des animaux qui sont en mouvement et qui changent de couleurs comme par exemple la magnifique tortue, menacée d’extinction, dans la zone tropicale (16).

Une balade nocturne, pour ce premier festival qui a déjà conquis plusieurs centaines de milliers de visiteurs, qui tout en étant ludique nous fait prendre conscience qu’il est important de préserver notre flore, notre faune, menacées par les bêtises de l’homme.
Il y a urgence pour sauvegarder cette faune et cette flore, et tout au long du parcours vous avez des panneaux qui vous informent sur cette évolution : prenez le temps de les lire tout en admirant les « sculptures ».

Une représentation d’animaux déjà disparus comme par exemple les dinosaures (animaux éteints – 1 – 2 et 3 sur le plan)

ou menacés comme les ours blanc (zone polaire – 8) ou brun (zone tempérée -11), les mygales (zone tropicale -13)

Ces animaux ne sont pas sans rappeler les animaux, les lanternes que l’on voit lors des manifestations du nouvel an chinois ; eh bien c’est une société chinoise (China Light Festival) qui a été retenue pour concevoir ces animaux grandeur nature.

Un parcours exceptionnel entre jardin et ménagerie, lié par un magnifique requis blanc de 30 mètres ce long dans lequel vous passerez et en sortirez si vous ne vous faites pas dévorer entre-temps…

Un parcours où vous pourrez admirer, en entrant par le jardin, dans le monde jurassique, tricératops, tigre à dents de sabre, mammouth, bison d’Amérique, Aras, pour suivre la visite dans la partie ménagerie et admirer entre autres éléphant, panda roux, chameau, hippopotame, crocodile, zèbre, flamand rose, girafe, singe et lion…

Une exposition conçue pour tous les âges qui fermera ses portes le 15 janvier.

Laissez-vous envahir par ces formes, ces lumières resplendissantes qui resteront gravées dans votre mémoire pour votre plus grand bonheur : une séance de luminothérapie salvatrice.

 

Bruno David, le président du Muséum National d’Histoire Naturelle, fait passer le message suivant pour illustrer cette exposition : « le message est simple : c’est de montrer la beauté de la biodiversité, sa richesse, car je pense qu’on protège bien que ce qui est beau et ce qu’on aime. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close