En attendant Bojangles

 

« En attendant Bojangles » d’Olivier Bourdeaux dans une adaptation et mise en scène de Victoire Berger-Perrin est un moment de poésie qui nous fait valser sur la voix de Nina Simone.

Après avoir triomphé à La Pépinière, ils sont venus danser à La Renaissance ; Julie Delarme succédant à Anne Charrier est venue valser avec Didier Brice et prendre pour fils Victor Boulenger.

 

BOJANGLES 2019 Affiche

Une famille complément excentrique qui ne vit que pour la fête, le plaisir, le plaisir en famille ou entre amis. Un amour fou unit ces parents, cette famille composée de la mère, du père et du fils.
Un amour qui les fait passer par tous les états, une chaîne qui ne peut se briser jusqu’à l’union fatale.
Les parents ne se lassent pas de danser sur la chanson de Nina Simone « Mr. Bojangles » tandis que leur jeune fils les regarde émerveillé. Mais dans cette danse c’est la mère qui dirige avec un grain de folie dispensateur de bonheur.
Le père qui s’est enrichi dans les garages, avec les contrôles techniques obligatoires, achète un château en Espagne, histoire de vivre pleinement leur amour, leur folie, car la mère se doit de ne pas travailler.
Une vie où les contraintes, les tracas du commun des mortels n’ont pas leurs places, pourquoi ouvrir le courrier si ce n’est pour se mettre dans l’embarras.
Seulement voilà, un jour la réalité rattrape la fiction, les impôts passent par là et il faut se résoudre pour un temps à poser les pieds sur terre, juste le temps de rebondir mais à quel prix…la mère en fera les frais, elle qui change de prénom tous les deux jours.

BOJANGLES Photo Canotier_Libre de droits (c)Ch.VootzDans une très belle narration du fils, nous suivons cette histoire rocambolesque avec de l’émotion, de la joie, le cœur serré ; toujours sur le rythme de cette valse…
Comment ne pas penser à Boris Vian dans ces évocations du voyage de cette famille sur les chemins de la liberté, de l’amour, sur les ailes de leur grue Mlle Superfétatoire pour plonger ensuite dans le vacillement de cette folie annonciatrice de chagrin : le perpétuel n’a qu’un temps.
Comment ne pas être attaché à ce fils attendrissant, bourlingué entre ses parents à la loufoquerie contagieuse : faut-il qu’il soit bien raisonnable pour être l’adulte au milieu de ces deux enfants.

Une belle histoire d’amour, aux regards qui pétillent de malice, aux voix qui se mêlent avec passion, avec tendresse dans une poésie intelligente à la destinée tragique.
C’est tout simplement beau.

BOJANGLES Photo Rencontre_Libre de droits (c)Ch.Vootz

 

Julie Delarme, connue du grand public pour son rôle dans la série « Caïn », au regard très expressif, joue tout en légèreté, en émotion, cette mère hors norme, qui vit chaque jour comme une fête.
Didier Brice, le mari transi d’amour pour sa femme, apporte cette touche d’humour et de recul face aux excentricités de sa femme dont il est un habile complice et procure de la chaleur dans cette relation père-fils.
BOJANGLES Photo Voiture_Libre de droits (c)Ch.VootzVictor Boulenger d’une sensibilité à fleur de peau joue tout en fraîcheur et avec beaucoup d’espièglerie ce petit garçon qui voit évoluer devant lui ses parents à la douce folie destructrice.

 

Nous sommes touchés par tant d’émotions transmises par ces trois comédiens enthousiastes, unis à la scène pour notre plus grand plaisir.

 

BOJANGLES Photo Cocktail_Libre de droits (c)Ch.Vootz

 

Victoire Berger-Perrin signe une adaptation et une mise en scène toute en couleur, en fantaisie où la folie des personnages prend toute sa place dans un joli tourbillon de l’amour fou. Elle a rendu réel avec talent l’imaginaire d’Olivier Bourdeaux.

 

« En attendant Bojangles » au théâtre de La Renaissance, du mercredi au samedi à 19h00 et le dimanche à 14h30.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close