Bronx

 

« Bronx » de Chazz Palminteri dans une adaptation d’Alexia Perimony et mis en scène par Steve Suissa au théâtre de Poche Montparnasse ou la vie d’un gamin dans le quartier italien où la mafia règne sans partage.

Francis Huster a relevé le défi, tel un athlète, pour rejouer ce texte qu’il avait créé en 2012, version que je n’avais pas vue.
C’est donc avec un œil vierge que j’ai accueilli cette pièce qui m’a donné un coup de poing dans l’estomac.

AFF-BRONXC’est l’histoire banale d’un gamin, Cologio, âgé de 09 ans au début de l’histoire, dans les années 60, qui va être sans le vouloir, témoin d’un meurtre commis par Sunny, le chef de la mafia locale.
Selon une devise que j’ai fait mienne, « la vie est faite de choix », il va prendre la décision, sous l’œil bienveillant et insistant de son père, de ne pas identifier Sunny lors de l’interrogatoire, auquel il aura été convoqué.
Sunny lui en sera éternellement reconnaissant et le prendra sous son aile.
Commencera alors pour ce gamin, un choix de vie entre une mère et un père aimant, mais qui n’auront pas toutes « les ressources » qu’un chef de la mafia peut avoir…
Un parcours tout en émotion, de l’innocence de l’enfance à la crédulité de l’adolescence rendu parfaitement par le jeu émouvant de Francis Huster.

Tout l’intérêt de ce texte passionnant réside dans l’interprétation du comédien. Francis Huster s’est emparé de cette histoire avec une énergie démesurée, il mouille sa chemise en donnant tout ce qu’il a en lui pour faire vivre, du plus profond de sa chair, jusqu’au bout de ses doigts, ce gamin qui grandit au milieu de la mafia.

En un quart de seconde, il campe l’un des dix huit personnages qui vivent les situations que traverse Cologio dans son quartier, auprès de Sunny. Ce gamin qui est balloté entre l’autorité paternelle et l’autorité d’un chef de la mafia sur ses ouailles.
Francis Huster a une intensité dans son regard qui vous captive et ne vous lâche pas jusqu’au dénouement de cette histoire : nous sommes hypnotisés par ses yeux et par sa voix.

Bronx - Palminteri - Suissa - Theatre de Poche-Montparnasse
Dans cette nouvelle adaptation, point de décor, uniquement deux chaises et une table très basse qui symbolisent l’espace dans lequel ce gamin évolue.
En revanche, un montage vidéo très réussi d’Antoine Manichon, accompagné d’une musique de Maxime Richelme qui nous font voyager au fil des péripéties que vit Cologio.
Un gamin qui gagne ses premiers dollars en jouant au craps, des premiers dollars qui vont poser problème dans sa famille, pensez-donc un père chauffeur de bus qui a toujours refusé d’approcher de près ou de loin la mafia, Sunny…de - Mise en scene - Decor - Lumieres - Costumes - Theatre - 2018 - avec :mais aussi un gamin qui grandit tout en étant l’ombre de Sunny et qui va connaître ses premiers émois amoureux. Seulement le destin va le conduire sur le chemin d’une belle demoiselle, mais de peau noire, avec un racisme très présent à cette époque, un choix qui se présente dans sa vie…
Ne pensez pas que cette histoire n’est que noirceur et lamentations.
Nous sourions et rions aussi avec les déboires de ce jeune quand par exemple, il prend conseil pour approcher la gente féminine. Encore un choix, l’approche via le camion pour l’un ou la portière pour l’autre de ses conseilleurs, qui vaut son pesant d’or.

Bronx - Palminteri - Suissa - Theatre de Poche-Montparnasse

 

 

La morale de cette histoire comme le dit ce gamin devenu grand, donc plus responsable de ses actes, est la tolérance : ne cherchez pas à changer vos interlocuteurs, prenez-les comme ils sont…certainement plus facile à dire qu’à faire mais tout de même…

 

 

 

La mise en scène de Steve Suissa est ingénieuse et d’une fluidité qui ne peut être respectée que par le jeu d’un très grand comédien qui maîtrise son art comme personne : Francis Huster. Leur complicité est évidente et ils ont tiré le meilleur de chacun d’entre eux pour nous proposer une pièce qu’il faut absolument voir, même si vous l’avez vue à la création.
Un sacré challenge réussi haut la main.

 

« Bronx » au théâtre de Poche Montparnasse, du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 17h, jusqu’au 07 juillet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close