Peter Pan

 

« Peter Pan » dans une adaptation de Martine Nouvel, d’après le roman de Sir James Matthew Barrie écrit en 1904, est un spectacle musical mis en scène par Guy Grimberg au théâtre Bobino, qui enchante nos chères têtes blondes comme celles de leurs parents. D’ailleurs celle qui m’accompagnait n’a pas perdu une miette de ce spectacle aux pouvoirs magiques : ses yeux brillaient dans le ciel étoilé de Peter Pan.

Cette histoire fantastique qui enchante et a marqué tant de générations reprend du service à Bobino, où elle fut créée, après 14 saisons de succès ininterrompues.

 

affichePeter Pan ou le syndrome de l’enfant qui refuse de grandir déploie toute son énergie pour emmener dans son sillage, le temps d’une représentation, tous les enfants dans son pays imaginaire, en commençant par Wendy, John et Michael.

Dans cette adaptation très fidèle au roman, le rideau, après une courte présentation vidéo de Pascal Minet (qui interviendra à plusieurs reprises dans le spectacle pour faire avancer l’histoire), se lève sur la chambre à coucher des enfants où la mère, Mme Darling, les endort avec une histoire avant de rejoindre son mari pour aller au théâtre.

 

PETER PAN photo 1 Charlotte SPILL

 

Par une belle nuit, commence cette histoire fantastique avec l’arrivée de Peter Pan qui vient récupérer son ombre oubliée lors d’une précédente visite dans la chambre des enfants. Au réveil de Wendy il lui propose ainsi qu’à ses frères de s’envoler vers le pays imaginaire, l’île aux enfants. Un vol magique, féérique, doté des effets spéciaux très réussis de Gérard Rocher.

Une Wendy qui devra composer avec la jalousie de la fée Clochette mais un voyage qu’ils ne peuvent refuser, Wendy ayant le béguin pour Peter Pan. L’occasion aussi pour Wendy de mûrir et de devenir pour tous ces enfants perdus, jadis tombés de leur landau, une maman réconfortante, présente pour tous les bobos quotidiens, pour raconter des histoires à ces enfants en mal d’affection.PETER PAN photo 2 Charlotte SPILL

Se déroule sous nos yeux ébahis cette histoire aux pouvoirs magiques : nos héros d’une nuit vont rencontrer tout un lot de personnages aux couleurs, aux saveurs, délicieusement gourmandes.
Qui ne se souvient pas de ces enfants perdus ? Réglisse, La Plume, Le Frisé et Ficelle ; ou encore de Lili la tigresse avec sa famille de Peaux-Rouges sauvée par Peter Pan de la griffe du Capitaine Crochet ; sans oublier ce maléfique Capitaine Crochet (et ses pirates : Mouche, Starkey, Cecco et Joe) qui n’a jamais pardonné à Peter Pan de lui avoir coupé la main avant de la jeter dans la gueule d’un crocodile. Un crocodile qui poursuit dans ses rêves le Capitaine Crochet avec son réveil infernal.

PETER PAN photo 7 Charlotte SPILLTout ce joli petit monde va nous enchanter les oreilles, la vue, avec ces chansons bien enlevées sur des musiques de Serge Léonardi, Martin B. Janssen et Raphaël Sanchez, le tout chorégraphié en mesure par Johan Nus, nous gratifiant même d’un numéro de claquettes.

Dans les très beaux décors et costumes de Guy Grimberg, nous vivrons intensément les épisodes dans le royaume des enfants, l’île des sirènes et le bateau « Jolly Roger » du Capitaine Crochet que ma tête blonde a particulièrement apprécié.

Une production de toute beauté, aux effets, aux moyens impressionnants pour un spectacle destiné aux enfants, à rendre jaloux ceux des adultes.PETER PAN photo 6 Charlotte SPILL

Pour réussir ce Peter Pan, les comédiens ont gardé leurs âmes d’enfants, ils font rejaillir leur bonheur d’être sur scène aux enfants captivés par cette histoire exceptionnelle. Les parents ne sont pas en reste et sont tout autant fascinés que les enfants par la qualité de ce spectacle.

 

Une distribution éblouissante qui vole, danse, chante, combat, joue la comédie avec à sa tête un Peter Pan bondissant, éternellement jeune, joué avec fougue et passion par Thibaut Boidin (avec un clin d’œil sympathique à Marcel Marceau).
Les parents joués par Marlène Connan et Christophe Touraud prennent soin de leurs enfants avides de voler, interprétés par Delphine Le Moine, Jade Viars et Marie De Oliveira. PETER PAN photo 4 Charlotte SPILL
Ils rejoignent les enfants perdus aux bouilles réjouissantes de Camille Martinez, Maeva Mathon, Sarah Filc et Audrey Fayolle.
Sans oublier Régis Olivier, à la stature impressionnante, dans le rôle de l’effrayant Capitaine Crochet accompagné de ses pirates Régis Chaussard jouant un Mouche très farceur, Olivier Fornara et Alexis Cerani.

 

Un spectacle bienvenu pour les vacances de la Toussaint à ne pas rater et à voir en famille.

 

« Peter Pan » à Bobino, tous les jours des vacances scolaires à 14 ou 15h.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close