La chanson de Roland

« La Chanson de Roland » dans une adaptation de Marc Goldberg, Jean Lambert-wild et Catherine Lefeuvre dirigée par Jean Lambert-wild et Lorenzo Malaguerra au Théâtre Michel Portal de Bayonne – Scène nationale du Sud-Aquitain est une version très pigmentée, clownesque des aventures du célèbre chevalier Roland.

 

La chanson de Roland, qui pour certains évoque les culottes courtes sur les bancs de l’école publique, avec son récit épique et passionnant qui tenait en haleine son auditoire, est aujourd’hui présentée dans une version saltimbanque où le clown blanc avec sa chanson de geste côtoie son compagnon d’infortune, dans le rôle de l’Auguste, l’ânesse Chipie de Brocéliande.

Une adaptation triangulaire à l’unisson qui donne un nouveau souffle à cette histoire de la guerre dans laquelle est engagé Charles, comme aime l’appeler Turold, dit Charlemagne, via le prisme de la bataille de Roncevaux ; où il est question de trahison, d’embuscade, de courage, d’audace, d’olifant. Des exploits maintes fois mis en scène pour transmettre depuis le moyen âge ce récit à la gloire de Roland.

Un public très jeune lors de cette représentation a savouré, des yeux et des oreilles, les paroles de l’écuyer de Roland, Turold de son patronyme, sous les regards attendris de leurs parents.

Du Moyen Age à nos jours, c’est Turold qui nous conte le quotidien de cette histoire aux vers qui se répandent par milliers au fil de ces générations insatiables d’aventures, contée avec modernité et une touche romanesque.
Dans une poésie qui sent bon le mélange d’une mélancolie chargée de fantômes virevoltants avec la folle vaillance de Roland, Turold, le narrateur, exprime avec beaucoup de tendresse et de fantaisie les étapes de cette bataille de Roncevaux qui a marqué les esprits.

Dans un tourbillon d’épisodes qui se mélangent au gré des souvenirs de Turold, nous suivons cette histoire dépoussiérée, par une adaptation très enjouée, dans une communion avec ses interprètes investis dans une mission où les jongleurs des mots ont toute leur place.
Sautillant dans une folle odyssée, Turold drapé d’une vitalité exacerbée se délecte d’une omelette dont sa recette donne l’eau à la bouche, en passant par la mort héroïque de Roland, sur le champ de bataille survolté, ou bien encore en effectuant un détour par la lune.
Tant d’images viennent nous fleurir l’esprit, enveloppées avec une touche d’humour réconfortante, que nous sommes liés au destin de ce héros, Roland, qui marque encore aujourd’hui nos livres d’Histoire.

Un voyage dans le temps que Jean Lambert-wild maîtrise du début à la fin, scénographie incluse, où circule joyeusement sa narration dans le déploiement d’une énergie clownesque au sens noble du terme.
Dans une liberté de jeu réfléchi, mesuré, il se glisse dans le « costume » de ses personnages, à tel point qu’on peut se demander qui est qui ? Et il capte notre attention sans la lâcher avec son regard perçant et rieur.
Les costumes d’Annick Serret & Simon Roland éclairés par Nicolas Martin Prevel contribuent à cette atmosphère bien particulière mise en mouvement par ce clown blanc à l’impertinence mesurée.

Outre son ânesse Chipie dans le rôle de l’Auguste, choyée amoureusement par Aimée Lambert-wild, c’est Vincent Desprez, séparé de ses poules Suzon et Paulette, pour cause de grippe aviaire, qui donne le change, dans ce rôle de clown gaffeur, à Turold.
Un trio qui nous fait revivre l’aventure de Roland dans une harmonie légère et colorée, laissant passer les émotions de ces personnages aux cœurs tendres et bienveillants.

 

« La chanson de Roland », vue le 13 mars, une production La coopérative 326, au Théâtre Michel Portal de Bayonne – Scène nationale du Sud-Aquitain, prochaines dates : le 24 mai 2022 Les Scènes du Golfes, Théâtre Vannes-Arradon à Vannes, le 28 mai 2022 Le Haras national d’Hennebont dans le cadre du Festival « Des ronds dans l’eau » à Hennebont. Du 2 au 19 juin 2022 Théâtre de la Tempête à Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close