Pinocchio

 

« Pinocchio » le conte musical librement inspiré du roman de Carlo Collodi par Ely Grimaldi et Igor de Chaillé au théâtre de Paris dans une mise en scène de Guillaume Bouchède est un spectacle enjoué qui fait le bonheur des enfants.

Affiche defIgor de Chaillé rompu au montage des spectacles familiaux, depuis plus de vingt cinq ans, s’est entouré d’une équipe qui connaît la musique.
A commencer par Ely Grimaldi auteure et professeure d’italien, une passionnée de littérature et de théâtre, très précieuse dans l’adaptation de cet auteur italien, pour l’histoire de ce mythique pantin articulé nommé Pinocchio, écrite en 1881.

Un pantin qui fit couler beaucoup d’encre, qui traumatisa beaucoup d’enfants en leur faisant croire que leur nez allait s’allonger s’ils ne disaient pas la vérité.

Mais ce qui fit sa gloire et sa renommée est son espièglerie et sa naïveté.

La mise en scène de Guillaume Bouchède donne un spectacle très coloré, dynamique où le chant, la danse, les claquettes, les acrobaties, se tricotent harmonieusement pour donner un résultat très convaincant.
Au détour d’une chanson (toutes chantées en direct), sur une musique de Sandra Gaugué, une pointe d’émotion, de tendresse, vient succéder à un lot de rires dont les enfants sont très friands.

_D6A6647Les pitreries de Pinocchio et celles de ses amis font le bonheur de nos petites têtes blondes. Très attentifs à son histoire, ils ne manquaient pas de réagir pour le protéger.

Comme toute histoire…il était une fois…un morceau de bois dont Geppetto, un menuisier sans le sou, fabriqua un pantin qui se mit à pleurer, rire et parler comme un enfant.
_D6A6632Après réflexion, il lui donna tout naturellement le nom de Pinocchio. Geppetto fut ému lui qui désirait tant avoir un enfant.
Un Pinocchio turbulent, poursuivant aventure sur aventure, mais pas toujours des plus sereines. Il faisait tourner en bourrique le pauvre Geppetto.

Heureusement que la fée bleue et sa conscience, son ami le grillon, surveillaient ses péripéties et le sortaient régulièrement de situations plus qu’embarrassantes.

Comme celle où sa naïveté lui fit faire l’école buissonnière en se liant d’amitié avec le Chat et le Renard, qui ne pensaient qu’à une chose monnayer ce pantin de bois auprès de Mangefeu, le directeur du cirque, montreur de marionnettes.
Ou encore celle dans le pays des jouets où la transformation en âne n’était pas la bienvenue, pour finir jeté à la mer.

QD6A6476

C’est bien simple à chaque mensonge proféré, son nez s’allongeait. Un effet spécial qui ne manqua pas de surprendre les enfants présents dans le théâtre, encore plus quand il chatouilla la glotte de la baleine afin de réussir à sortir de son ventre, ventre dans lequel il était emprisonné ainsi que Geppetto, lui qui mort d’inquiétude, était parti à sa recherche.

Une aventure qui lui occasionna une grande frayeur et lui fit prendre conscience qu’il fallait qu’il se mette à travailler, à étudier.
Résultat : ses efforts furent récompenser et un beau jour, la fée bleue passant par là, il se réveilla dans la peau d’un véritable petit garçon, au plus grand bonheur de Geppetto qui vit son rêve se réaliser.

_D6A6523Une troupe de comédiens très joliment habillés par Corinne Rossi et Julie Coffinières pour les masques très réussis, à la solide formation du musical, sur des chorégraphies de Julia Ledl, et à l’unisson jouent sur scène pour faire rêver les enfants dans ce spectacle magique rempli d’humour et de poésie.

Des applaudissements chaleureux pour récompenser leur travail, avec dans le rôle titre Pablo Cherrey-Iturralde.
Un Pinocchio entouré de son Geppetto à l’œil vif interprété tout en bonhomie par Pierre Reggiani, de sa fée bleue jouée avec beaucoup d’humour par Laura Bensimon, sans oublier dans son premier cercle le grillon à l’esprit très aiguisé, joué tout en sautillement par Nicolas Soulié._D6A6690
Les « pas très gentils » sont les très agiles et sournois, Chat alias Simon Heulle et Juliette Béchu pour le Renard, avec à leur tête Thomas Ronzeau dans le rôle de Mangefeu, à la fourberie reconnue. Un fourbe qui malmène ses acolytes les circassiens Tullio Cipriano, Ines Valarcher et la Mèche alias Marine LLado.

Un spectacle à voir en famille pour un instant de bonheur partagé avec les enfants qui sortent avec le sourire aux lèvres et les yeux émerveillés.

« Pinocchio » au théâtre de Paris, tous les jours pendant les vacances scolaire à 14h et ensuite chaque samedi à 14h, jusqu’au 04 janvier 2020.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close