Mr Bizarre – Andréel

 

« Mr Bizarre » le nouvel album d’Andréel, le neuvième, est une aventure aux lignes poétiques dans lequel se glissent, sur des airs à la douceur apaisante, des messages sans ambigüité…

 

Andréel un chanteur que je ne connaissais pas, que Xavier Chezleprêtre m’a fait découvrir, est-ce le hasard ? Si hasard il y a …

Andréel est un musicien, un pianiste passé par l’Ecole normale de musique de Paris-Alfred-Cortot qui se consacra dès sa jeunesse à l’écriture. Il découvrit les airs de la chanson populaire brésilienne qui marqueront sa carrière riche de créations dont il assurera leur réalisation.

Dès les premières notes de sa chanson « Monsieur Bizarre », j’ai l’impression de découvrir une pépite, qui se confirmera au fur et à mesure de la progression de l’écoute de son album.

Des airs de jazz au piano bar, en passant par la bossa nova, aux mélodies très inspirées de ses voyages sur l’autre continent, où le Brésil révèle tant de talents, Andréel nous interpelle avec son sourire de clown qui fait rire les enfants tout en nous entraînant dans une douce mélancolie avec sa chanson « Sans toi » qui m’a particulièrement touché.

Il jongle avec les mots sur des notes choisies pour nous embarquer sur son navire de la bonté où dans une bienveillance il délivre ses messages de la vie, remplis d’humanité, avec une main de fer dans un gant de velours : il n’y a pas de compromis possible…

Des paroles d’amour coulent dans ses veines, reproduites par sa voix chaleureuse et posée, sillonnant sur les flots virevoltants d’une caresse élégante.

Andréel capte tous nos sens avec les dix titres que compose son album, sans jamais nous laisser indifférents, nous décevoir.

Avec humour, il place ses mots sur des notes colorées, il égrène ses passions au gré des cœurs qui vibrent sur une légère brise qu’il partage amoureusement comme par exemple avec Agathe Bonitzer dans le titre « Quelle magie de vivre ».
Un duo, une complicité avec cette comédienne à la filmographie imposante qui se ressent dans les détours de la magie que produit cette rencontre.

Les textes se suivent – « La saxophoniste », « Où l’on s’est rencontrés », « Jeune et ivre », « Votre bouche » -,  sur des musiques qui nous émoustillent tendrement et parfois nous plongent dans une sensualité sucrée. Il sait nous surprendre délicatement, sans nous brusquer, pour nous conduire sur les chemins de sa vie, de ses pensées, qu’il nous offre sans pudeur mais avec bonheur.

Il est toujours sur le fil à la recherche du plaisir qu’il pourrait offrir aux femmes qui l’entourent, qu’il ne connaît pas encore, mais qu’il rencontre sur le parcours du labyrinthe qui le cueille chaque jour.

Un album dédié à la mère, à la femme, pour croire en la vie jusqu’au seuil de la mort.

Sur des accents à la Moustaki en passant par des airs à la Boris Vian avec son président, Andréel s’est entouré, pour mener à bien son projet, d’une belle équipe composée d’Elaine Beaumont, Nicolas Parent, David Eleouet, Rhia Mothersele, Florence Kraus, Sébastien Lovato et Lucie Guilhem.

Un album que je vous invite à découvrir sans tarder pour passer un moment de communion avec l’amour, la tendresse, la joie de vivre, de cet épicurien de la vie !

 

« Mr Bizarre » un album Station Anvers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close