Sinfonia & Sirènes

« Sinfonia » et « Sirènes » par les danseurs du Malandain Ballet Biarritz à La Gare du midi sont deux ballets où la technique s’efface devant la sensibilité d’une interprétation sans faille.

 

Thierry Malandain le créateur, le chorégraphe de la compagnie propose en ouverture de la soirée son ballet « Sinfonia ».
Un ballet créé en avril 2021 à Saint-Sébastien en Espagne pour vingt danseurs dans lequel la vision des conséquences de la grippe dite de Hong Kong laisse place à la Covid dans ce qu’il y a de plus détestable dans le confinement, l’enfermement qui en découle, nous laissant impuissants quant à la communication, essentielle pour la vie.
Un ballet sur une musique de Luciano Berio dite Sinfonia créée pour huit voix et orchestre dans les années 1968-69 à New York, années connues pour leurs tensions tant en France qu’aux Etats-Unis, laissant surgir des slogans contestataires ayant pour thème : « vivre sans contraintes et jouir sans entraves ».

Un ballet qui trouve toute son actualité avec la Covid. Des vies entravées, détruites par ce fléau sournois présent sur toutes les places du monde où la liberté des uns devrait s’arrêter où commence celle des autres. Une liberté qui a pour nom « confinement ».
Sans jamais changer dans ce monde individualiste, le malheur des uns fait bien souvent le bonheur des autres, où les plus cyniques tirent toujours leurs épingles du jeu, tirant ainsi profit sans vergogne d’une situation qui semble inextricable.

Dans cet esprit d’isolement, Thierry Malandain a chorégraphié avec habileté dans une noirceur étudiée la pureté des lignes qui composent la puissance de cette prison que nous nous sommes inconsciemment construite. Des prés carrés aux dimensions variables symbolisés par le ballet de ces balises coniques maléfiques qu’un quarteron de bien pensants déplacent autour de leurs prisonniers qui évoluent tel un vol d’étourneaux aux majestueuses courbes, au gré de l’évolution de la pandémie.
Un quarteron, qui s’apparente dans la situation actuelle à des dirigeants bien en vue, qui se prend un malin à plaisir à torturer leurs proies plus ou moins dociles, dont leur rage ne demande qu’à s’exprimer pour enfin renouer avec la liberté : liberté de penser, liberté de voyager, liberté de vivre tout simplement.
Vingt danseurs habités, habillés avec les costumes de Jorge Gallardo et les lumières de François Menou, que l’on a envie de sauver, de leur redonner espoir en la lumière de la vie, en brisant leurs chaînes qui les paralysent, les recroquevillent, les étouffent.

 

 

Martin Harriague, avec son ballet « Sirènes », poursuit cette soirée placée sous le signe des déboires de l’environnement en nous embarquant sur son voilier à la large voile noire, dans un clair obscur oppressant, signe annonciateur d’un désastre écologique irréversible si nous continuons à fermer les yeux.
Une sensibilisation évoquée avec réalisme par ce bayonnais d’origine, amoureux de son océan à la faune et la flore si précieuses…
L’image à la noirceur édifiante de ces sirènes, agonisant dans un océan pollué par la présence du mazout et des plastiques, ont leurs chants mélodieux neutralisés, chants qui hypnotisent d’habitude les marins. Une large étendue de plastique enveloppée symboliquement sur le marin donne le ton de ce ballet, jusqu’à la scène finale. Un plastique soit dit en passant qui n’est pas responsable de cet état de fait mais par contre celui de la bêtise humaine qui ne sait pas se contrôler, le laissant par sa négligence se faufiler dans les moindres recoins, étouffant ainsi nos belles sirènes à la queue agonisante.

Sur une musique exaltante d’Antonio Vivaldi, les danseurs par leur superbe gestuelle à la sensualité recherchée échappent aux mailles du filet et se glissent harmonieusement dans les vagues qui pourraient les conduire dans la profondeur de leur perte, voire rejoindre dans les abysses les créatures maléfiques pour finalement régurgiter ce mal insidieux.
Un magnifique pas de deux vient accentuer ce malaise profond qui règne dans l’intimité de cette odyssée humaine, chahutée par une tempête naissante.

Martin Harriague assisté de Shani Cohen dirige ses danseurs, habillés par Mieke Kockelkorn, dans un fascinant plaidoyer contre la pollution et dans l’espoir d’une prise de conscience pour un monde meilleur où en y regardant bien un rayon de soleil pointe son éclat, signe d’espoir, sous le contrôle de Christian Grossard.

 

Nous sommes en admiration devant ce corps de ballet, par la maîtrise de leur technique alliée à l’élégance de leur interprétation tout en vivant dans une unité remarquable les chemins tracés par Thierry Malandain.

Des ballets composés de Noé Ballot, Giuditta Banchetti, Julie Bruneau, Frederik Deberdt, Raphaël Canet, Clémence Chevillotte, Mickaël Conte, Jeshua Costa, Loan Frantz, Irma Hoffren, Hugo Layer, Guillaume Lillo, Claire Lonchampt, Marta Otano Alonso, Alessia Peschiulli, Julen Rodriguez Flores, Alejandra Sánchez, Bretones, Ismael Turel Yagüe, Yui Uwaha, Patricia Velázquez, Allegra Vianello et Laurine Viel.

 

« Sinfonia » et « Sirènes », le 19 juin 2022, au théâtre La gare du midi à Biarritz, un évènement Malandain Ballet Biarritz.

1 réflexion sur « Sinfonia & Sirènes »

  1. Les représentations de Sinfonia et Sirènes étaient absolument magnifiques!!
    Ms j’ai été subjuguée par Sirenes , par la puissance, la beauté ,l’engagement servis par d’excellents danseurs! Enfin de l’émotion pure qui nous ravit l’âme !
    Bravo Monsieur Harriague!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close