Misery


« Paul Sheldon, romancier et créateur du personnage de Misery dont il a écrit la saga est satisfait. Il vient enfin de faire mourir son héroïne et peut passer à autre chose. Il quitte l’hôtel de montagne où il a l’habitude d’écrire et prend la route de New York. Pris dans un violent blizzard, sa voiture dérape dans la neige et tombe dans un ravin. Paul Sheldon doit son salut à Annie Wilkes, infirmière retraitée qui vit dans un chalet isolé. Annie est justement une admiratrice inconditionnelle de la belle Misery… »

 

misery 1

 

Je suis allé voir « Misery » de William Goldman d’après la nouvelle de Stephen King dans une adaptation française de Viktor Lazlo au théâtre Hébertot en presque néophyte.
Je ne connais pas son univers même si je connais sa notoriété et si j’ai vu « La ligne verte ».
J’ai bien un de ses livres qui traîne dans ma bibliothèque « La part des ténèbres » mais j’avoue ne pas l’avoir lu, ni vu le film Misery.

C’est donc sans appréhension que je suis allé voir Misery, avec comme intérêt de voir sur scène Myriam Boyer et Francis Lombrail (que j’avais apprécié dans ce même théâtre dans « 12 hommes en colère »).

 

 

 

 

 

Myriam Boyer joue avec beaucoup de conviction une psychopathe, Annie Wilkes, qui s’est complètement identifiée au personnage de Misery.
Elle aime « son auteur », lui dit, lui manifeste à sa manière mais ne supporte pas de lire dans le dernier tome de sa saga que son héroïne meurt.

misery 3
photo Nathalie Sternalsky

Elle va employer toute son énergie, toute sa folie, au-delà du convenable, pour remédier à cette décision qu’elle ne peut accepter.
Myriam Boyer arrive par son jeu tout en finesse, par sa parole juste à nous emporter dans sa folie, on arrive même à avoir de l’empathie pour son personnage. Elle n’en fait jamais trop, elle est crédible dans son rôle de schizophrène. Elle est un rayon de soleil dans ce tourbillon de l’angoisse, dans cette noirceur grandissante.

Francis Lombrail à la carrure imposante donne l’épaisseur qu’il convient à son personnage de Paul Sheldon qui dans un premier temps crédule comprend, de réflexion en réflexion formulées par Annie, qu’elle n’est pas normale.

misery 5
photo Nathalie Sternalsky

Il voit, il sent le danger grandir mais devient impuissant devant une Annie dont la cruauté se dévoile sans vouloir s’arrêter. Avec sincérité Francis Lombrail va aller de déconvenue en déconvenue : il n’a qu’un seul but sauver sa peau et ce n’est pas une mince affaire.

 

 

Une petite gêne tout de même dans le jeu de Myriam Boyer et Francis Lombrail (qui n’est pas voulue) : c’est rocaille contre rocaille, ces deux comédiens ont un grain de voix qui se ressemble et ne me donne pas toute la différence de positionnement que j’aurais souhaitée.

 

Je ne sais pas si les aficionados de Stephen King y trouveront leur compte dans cette adaptation quant à l’atmosphère angoissante perçue dans ses romans, mais pour ma part la mise en scène de Daniel Benoin y répond.

misery 4
photo Nathalie Sternalsky

Il a su ponctuer, dans un décor fonctionnel de Jean-Pierre Laporte, la pièce avec des scènes d’humour, de violence, de dureté, de folie et des vidéos remarquables orchestrant les angoisses, les cauchemars des deux protagonistes.

Peut-être que les découpages un peu trop nombreux nuisent au rythme et nous laissent parfois dans les couloirs de l’action.

 

Misery : au théâtre Hébertot, du mardi au samedi à 21h, le samedi à 16h30 et le dimanche à 15h, jusqu’au 06 janvier 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close