Moi jeu !

 

 

 

« Moi jeu ! » d’Antonia de Rendinger à La Cigale dans une mise en scène d’Olivier Sitruk est un seul en scène qui vous réserve un lot de surprises.

Mais avant que la vedette de la soirée fasse son entrée sur scène, elle a chargé Nadia Roz de chauffer la salle avec ses sketchs : « les bébés racailles » et « le rôle de ma vie ».

 

illustration-antonia-de-rendinger-moi-jeu_1-1531298133Puis nous avons eu droit à une entrée très remarquée, avec une humoriste qui sait ce qu’écrire un texte veut dire et qui a tout de suite charmé, conquis, le public.
Elle arrive dissimulée en dessous d’un drap et parle à sa poupée en lui expliquant que plus tard, quand elle sera grande, elle sera une vedette qui se produira dans le monde entier, à Dijon, aux Etats-Unis…
Ce sketch est vraiment très drôle, tout comme celui d’ailleurs de la fin avec la petite fille qui écrit au Président de la République.
Elle est désopilante quand elle prend la voix de la petite fille, avec ses mimiques, ses intonations, ses postures, elle nous embarque dans son univers très bien construit : c’est un plaisir de l’écouter.

La mise en scène d’Olivier Sitruk y est pour beaucoup. Avec un drap et trois cubes, il a réussi à faire évoluer Antonia dans des histoires fantastiques, où son jeu précis, à la gestuelle aguerrie, met tout son talent en avant. Il a construit un collier de perles avec cette dizaine de sketchs dans une fluidité qui laisse place au rire.

Bien qu’Antonia de Rendinger ait une réelle belle présence sur scène, j’ai comme d’habitude du mal avec le texte quand il vire au trash. J’ai dû être bercé trop près d’un mur en étant petit et ce genre d’humour, à la ponctuation marseillaise, associé aux blagues « pipi caca » ne me fait pas rire : d’ailleurs mon voisin est sorti avant la fin.
J’ai toujours l’impression, que nous spectateurs, nous ne pouvons pas comprendre plus de deux cents mots dans un texte…

Antonia-de-Rendinger-3Mais il serait hypocrite de dire que je n’ai pas ri, il y a des sketchs qui sont vraiment dôles comme ceux que j’ai cités auparavant.
Il y a cette professeure de SVT sur le retour ou, selon, en fin de carrière, mais qui connaît la vie (le seul sketch que je connaissais de cette artiste). Une professeure qui fait un cours d’éducation sexuelle à ses élèves : une illustration imagée pleine de bon sens.

Avec plus de vingt personnages, Antonia de Rendinger, nous dévoile la palette de son monde complètement fou et rempli d’humour. Elle a l’art de croquer, en quelques mots, en quelques situations, les travers de la vie.

Antonia-De-Rendinger_181215-1024GIl y a Cléopâtre par exemple, en grande tragédienne qui s’apitoie sur l’éducation de son César. Il y a aussi cette mère de famille qui rencontre dans un parc son homologue, mais dans un registre, d’éducation, de vie, diamétralement opposé ; sur fond de mixité sociale. La gestuelle des deux femmes est très bien vue.
Nous poursuivons avec ce conte fantastique sur Barbe bleue qui trucide ses femmes. Nous prenons plaisir à entendre ces souffrances d’une pauvre épouse qui veut sauver sa peau en montant les marches de l’ascenseur.
Un autre sketch qui m’a rappelé mon enfance quand je voyais Jacques Brel à la télé : il me faisait peur, tout comme Léo Ferré d’ailleurs. Ces chanteurs, entre autres, aux qualités indéniables ont eu raison de la patience de cette femme qui veut quitter son mari.ANTONIA-de-RENDINGER2-854x529
Et un sketch tout en subtilité, celui de l’enquête sur le plaisir féminin, un défilé de drapeaux, de femmes, qui encore une fois met en avant le talent polyglotte de l’artiste.

illustration-antonia-de-rendinger-dans-moi-jeu_1-1535990113

 

 

Je pourrais vous en citer d’autres, mais je vous recommande surtout d’aller l’applaudir (en mettant de côté ma petite réserve). Antonia de Rendinger est un phénomène sur scène qui présente un travail de qualité, assez rare pour être mentionné. Elle vous fera rire j’en suis sûr !

 

« Moi jeu ! » à La Cigale les 29 et 30 mars et en tournée dans toute la France, mais pas que…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close