Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins

 

« Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins » de Matéi Visniec au théâtre Le Bout dans une mise en scène de Rémi Cotta est une opération à cœur ouvert d’un amour surréaliste.

 

img15Tel un aventurier Miguel-Ange Sarmiento apparaît sur scène à la conquête de son amour.
Dans un texte emprunt de drôlerie, de douceur, à la limite du burlesque, l’auteur nous guide dans son imaginaire ; un imaginaire qui nous donne le sourire tout au long du récit.

Un cœur qui au premier abord pourrait être un organe singulier devient un être à part entière.
Il se pose sur la table et exprime sa passion pour l’être aimé. Il sort de son confort pour se mettre à nu et séduire sa belle.

Matéi Visniec, contemporain, auteur prolifique né en Roumanie, bravant les interdits sous l’oppression de Ceausescu sort des sentiers battus et dans un récit surréaliste, onirique, combat ce réalisme d’un autre temps, aujourd’hui d’un autre siècle, pour devenir persona non grata dans son propre pays.

Sa plume inventive glisse sur le papier et son encre libère des mots d’amour dans une pure poésie par moments érotique. Avec gourmandise nous dégustons chaque syllabe de cette fable.
Dans un imaginaire qui n’a pas de barrières, l’auteur nous transporte sur le dos de cet escargot qui escalade tous les obstacles pour arriver à ses fins.

Miguel-Ange Sarmiento dans un talent indéniable avec le soleil dans sa voix et ses yeux conte dans une bienveillance son immense amour ; charmeur dans l’âme, il réussit le tour de force de dominer notre attention sans jamais la lâcher.

Cet aventurier au grand cœur dompte cet impétueux escargot nommé Basile, parti par monts et par vaux à la recherche de la pointe des seins de son amour.
Depuis sa tente dressée sur le sol, il poursuit son voyage ; à la lueur de sa lampe, il explore l’intimité de cette femme qui lui donne du fil à retordre, jouant au chat et à la souris.

Rémi Cotta a construit comme une partition musicale sa mise en scène donnant la part belle au fantastique, à la poésie des situations (la fin vous réserve une belle surprise).
Sa complicité dans le travail avec Miguel-Ange Sarmiento ne fait aucun doute, elle se poursuivra avec ce spectacle dans d’autres langues : l’italien, l’espagnol et l’anglais.

ESCARGOT COPYRIGHT NATHALIE GENDREAUPar petites touches, avec conviction et délicatesse Miguel-Ange Sarmiento « est » cet homme éperdument amoureux qui voit son amour l’envahir pour mieux le posséder, l’étouffer, jusqu’au rejet.

Un spectacle dont on sort avec le sourire aux lèvres, reposé d’une heure d’émotion, laissant de côté tous les tracas de la vie quotidienne.
Une réconfortante vue de la vie amoureuse !

 

« Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins » au théâtre Le Bout, le vendredi à 19h30, jusqu’au 28 juin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close