Alors on s’aime !

« Alors on s’aime ! » : la réponse est oui !! trois fois oui !!
Oui à cette comédie de Flavia Coste mise en scène par Anne Bourgeois assistée de Sonia Sariel.

Après ma scène de ménage épique d’hier dans « Qui a peur de Virginia Woolf », j’avais besoin de m’en remettre ; même si « chasser le naturel, il revient au galop », j’étais certain que cette scène de ménage dont tout le monde parle, qui s’annonçait aux Variétés, temple de la comédie, allait je ne sais pas pourquoi me faire rire.
Eh bien mes voisins s’en souviendront, il faut dire que mon rire, quand je ne peux pas le contrôler, est dirons-nous un peu sonore.

alors 4Tout cela à cause de Max, Daniel Russo, un pauvre entrepreneur qui se tue au travail afin que sa famille ne manque de rien et qui rentre le soir épuisé, à des heures indues. Tout naturellement il pense que sa femme Charlotte qui n’est pas aussi occupée que lui, vous pensez deux jours de travail par semaine, aurait eu la bonne idée de lui préparer de quoi se sustenter pour apaiser sa faim. Et quand on voit le personnage, il y a des sujets avec lesquels il ne faut pas plaisanter !
Malheureusement Charlotte a d’autres préoccupations, beaucoup plus importantes que de préparer à diner pour son cher mari et à remplir le frigo : c’est une acheteuse compulsive de chaussures.
Quand Max rentre à son domicile, en ouvrant la porte, il ne peut pas faire un pas sans tomber sur des sacs de grands magasins et des boites en carton…remplis de paires de chaussures…et quand à bout de nerf, il se décide à se préparer à manger et qu’en ouvrant un placard il reçoit une avalanche de paires de chaussures…eh bien s’en est trop !alors 8
Alors commence une engueulade digne de ma précédente pièce, mais sans l’alcool…faut suivre…où tous les reproches, qu’un couple vivant dans la même communauté depuis 27 années, vont être balancés à leurs beaux visages respectifs jusqu’à l’explosion.

En quelque sorte une étude physiologique sur l’usure du couple ou chacun s’y reconnaîtra.
Les disputes sont devenues leur mode de fonctionnement, de dialogue ; un quotidien qui les conduit à leur perte : ils ne supportent plus ce qui auparavant les amusait.

alors 7Oui mais ce n’était pas sans compter avec leur voisin, le Dr Love, Loup-Denis Elion.
Las de les entendre tous les jours et particulièrement ce soir avec cette engueulade très sonore, il décide de sonner à leur porte pour leur demander de se calmer.
Bien mal lui en a pris, il va se retrouver séquestré pour tout simplement sauver leur couple.
Ce Dr Love, un apprenti sorcier, qui s’occupe du courrier du cœur dans un magazine féminin va se trouver obliger de mettre en pratique les conseils qu’il a énuméré dans la thèse qu’il a écrite sur « la vie à deux ».
L’auteur s’amuse à décrypter les travers de la vie d’un couple en disséquant toutes les étapes qui les a fait devenir justement un couple : remonter à la genèse, à la création et comprendre pourquoi des grains de sable sont venus gripper le bon fonctionnement de cette mécanique. La plus belle qu’il soit : l’Amour.

alors 5
Il ne suffit pas d’entendre, il faut aussi écouter et c’est dans un tourbillon de rire que ce Dr Love va pousser dans leurs retranchements ces deux personnes qui s’aiment profondément mais qui n’en ont plus conscience.

Pour réussir cette comédie, il fallait de bons comédiens et une bonne mise en scène, le tout dans un décor à la hauteur de ce couple.
Le décor c’est fait, Jean-Michel Adam (tiens tiens..mais c’était lui aussi hier dans « Qui a peur de Virginia Woolf ? » a gâté notre couple avec cet intérieur digne du théâtre des Variétés.

Ensuite côté comédiens, nous sommes servis :

Daniel Russo, l’homme de la situation, pensez-vous il a suivi les cours de la rue Blanche, de Jean-Laurent Cochet et du conservatoire : sept années avec des prix à la clef mais ce n’était pas sans compter par le passage avec son maître Jacques Fabbri qui lui a tout appris. Il sait qu’une comédie c’est fragile, difficile à jouer, qu’il faut beaucoup de rigueur. Eh bien nous sommes comblés, il sait comment donner la réplique et à quel moment : il joue sa partition à la perfection.
Corinne Touzet, la femme par qui tout arrive, maîtrise également les ficelles du métier. Elle évolue sur scène avec légèreté et nous accroche avec ses regards mutins.
Je l’avais beaucoup appréciée dans un autre registre, en mai dernier, aux Rives Gauche dans la pièce de Sophie Forte : « Voyage en ascenseur » déjà mise en scène par Anne Bourgeois.
Loup-Denis Elion, le fameux Dr Love, est bien connu du public avec son rôle de « Cédric » dans « Scènes de ménage » mais aussi dans la pièce burlesque de Mathilda May : « Open space »  (elle fait d’ailleurs aussi fureur actuellement avec son « Banquet » au Rond point). Il apporte une fraicheur, une innocence qui font mouche dans toutes les situations.

Une complicité lie ces trois belles personnes par l’entremise d’une mise en scène rythmée d’Anne Bourgeois. Elle connait son métier, elle sait où un effet est nécessaire, où il faut laisser réagir, rire le public. Elle tient ses comédiens avec une main, un regard, une vision de l’espace, du texte qui ne laissent rien passer.

Oui, trois fois oui, c’est une soirée où il fait bon Rire !

P.S. Pour faire un clin d’œil à mes « camarades » qui connaissent mes réticences avec les grossièretés dans les pièces, eh bien je ferai grâce à Daniel Russo de ses « Oh ! putain !» qui bien placés, soulignent sa peur, sa surprise et font…rire !

 

« Alors on s’aime ! » : au théâtre des Variétés, du mercredi au samedi à 21h, le samedi à 16h30 et le dimanche à 17h, jusqu’au 06 janvier 2019.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close