Mucha, Alphonse

Quand le théâtre est sublimé par la peinture dans les affiches, les costumes, les décors cela s’appelle « Mucha », une très belle rencontre entre deux arts complémentaires.

IMG_7136

Alphonse Mucha (Alfons Maria Mucha) est un artiste peintre né le 24 juillet 1860 à Ivancice (sud de la Moravie – empire d’Autriche), fer de lance du style « Art nouveau ».

Après un passage par le chant dans sa jeunesse et un refus de sa candidature à 18 ans pour entrer à l’académie des beaux-arts de Prague, il émigre à Vienne où il travaillera dans la plus grande entreprise de décors de théâtre tout en poursuivant une formation artistique.

IMG_7129Après quelques emplois où il exerce son art, décorations, portraits, il arrive à Paris en 1887 pour continuer ses études au sein de l’Académie Julian et l’Académie Colarossi.
Il crée dans notre capitale européenne des arts un club d’étudiants slaves, le « Lada », puis rejoindra ensuite la communauté tchèque, la « Besada » qu’il présidera ensuite.
Les bonnes choses ayant une fin, par exemple le financement de ses études par un mécène, il sera contraint de travailler et trouvera du travail comme illustrateur, notamment pour un magazine de théâtre.
Pendant cette période difficile cela sera pour lui l’occasion de rencontrer Paul Gauguin et l’écrivain suédois August Strindberg.

Et c’est sa rencontre la veille du Noël 1894 avec Sarah Bernhardt qui fera décoller sa notoriété.
En effet, elle lui demandera de réaliser l’affiche de son prochain spectacle qu’elle doit jouer au théâtre de la Renaissance : Gismonda.
Il réalise cette affiche dans un format japonisant de grande dimension et le succès est tel que Sarah Bernard lui fera signer un contrat de 6 ans pour réaliser les affiches de ses spectacles comme par exemple Lorenzaccio, La Dame aux camélias, Hamlet et Médée.

Sa notoriété sera grandissante pour devenir le maître de l’affiche et un décorateur très recherché : notoriété oblige, il sera également le plus copié.

IMG_7139

En 1896, il participe à l’exposition du cirque de Reims et en 1900 il reçoit la médaille d’argent à l’exposition universelle de Paris pour la décoration du pavillon Bosnie-Herzégovine, il sera fait également chevalier de la Légion d’honneur.

IMG_7143

Avec un tel succès, Mucha voyagera aux Etats-Unis (1905-1910) dans les villes de New-York, Chicago et Philadelphie où il sera accueilli à bras ouverts mais au final n’aura pas le succès escompté.

Un nouveau mécène rencontré à Chicago lui permettra en 1910 de rejoindre sa terre natale et de s’établir à Prague afin de mettre son art au service de sa patrie.
Jusqu’en 1928 il réalisera ce qu’on appelle « L’Epopée slave », son but artistique, et décorera le théâtre national, la maison municipale, la cathédrale Saint-Guy ainsi que d’autres monuments de la ville.

Lorsque la Tchécoslovaquie obtient son indépendance après la première guerre mondiale, Mucha se voit confier entre autres la réalisation de timbres-poste et des billets mais cette embellie sera de courte durée puisque le 15 mars 1939 les Allemands font leur entrée à Prague.
Mucha, franc-maçon, jugé réactionnaire, fera partie des premiers arrêtés par les nazis et sera interrogé par la gestapo. De santé fragile, il sera libéré et décédera le 14 juillet 1939 des suites d’une pneumonie.

affiche
L’exposition que je vous invite à découvrir dans le musée du Luxembourg est découpée en 6 parties, en 6 tableaux : Un bohémien à Paris, Un inventeur d’images populaires, Mucha Le Cosmopolite, Mucha Le mystique, Mucha Le patriote et Artiste et philosophe. Une exposition qui met en valeur sa personnalité et son Art.

Commissaire : Tomoko Sato, conservateur de la Fondation Mucha, Prague
Scénographie : Atelier Maciej Fiszer
Graphisme : Atelier KS
Mise en lumière : Abraxas Concept

Musée du Luxembourg jusqu’au 27 janvier 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close