La dégustation

 

« La dégustation » de et mise en scène par Ivan Calbérac au théâtre de la Renaissance ou comment apprendre à valser.

En effet, cette dégustation à laquelle nous assistons est une valse à trois temps où trois personnages vont apprendre à danser en rythme. On jouera la partition de la valse lente jusqu’à celle de la valse viennoise, valse de l’amour, du bonheur de ne faire plus qu’un les yeux dans les yeux en passant par la valse musette pour nous distraire.
Ils seront en cela guidés par deux autres personnages qui auront leur grain de sel à fournir pour pimenter un peu l’action.

 

IMG_2331

Dans un très beau décor d’Edouard Laug définissant à merveille l’état d’esprit de notre héros joué par Bernard Campan, nous allons être témoin, au fil de l’intrigue, de rencontres surprenantes aux secrets douloureux.
Dans cette petite boutique en forme de cave à vin, lieu de passages des initiés, notre caviste à la vie bien réglée et bien tranquille, noyant son passé dans les effluves, va se laisser surprendre par l’arrivée d’une femme bien sous tous rapports, d’une générosité bienveillante envers son prochain, qui sera perturbée par l’irruption d’un jeune chien fou à l’avenir incertain.
Mais ne doit-on pas aider son prochain comme le prodigue la religion ?
Et voilà notre héros embarqué dans une aventure qu’il n’aurait certainement pas imaginée et qui va bouleverser sa vie.
Les deux satellites qui gravitent autour de notre caviste sont son docteur et son voisin libraire, séparé de sa boutique par une très fine cloison ; ce qui permet de précipiter son arrivée dès qu’il entend un bouchon sauter…
Un docteur qui connait toute la vie de son caviste, porteur de bons conseils pour le choix de ses vins. Conseils qu’ils peuvent échanger chacun dans leurs domaines et appliquer quand l’humeur est de la partie.

Une comédie romantique qui nous fait comprendre qu’il faut toujours laisser son cœur ouvert à l’inconnu, inconnu qui peut sauver une existence qui semblerait perdue. Il faut savoir lâcher prise, combattre sa solitude et ses blessures, éviter de fuir sa vie, sa destinée, accepter l’autre : vivre !

La dégustation

Dans une mise en scène rythmée juste ce qu’il faut, Ivan Calbérac laisse libre cours aux émotions que nos deux âmes en égarement vont s’offrir, vont partager.
Bernard Campan, en bougon de service, donne parfaitement le change à cette femme qui est sur le point de finir vieille fille mais qui dans un sursaut voudrait bien changer le cours de sa vie. Isabelle Carré nous donne naturellement avec générosité toute sa palette de comédienne que nous aimons et illumine par la douceur de son jeu le cœur en jachère de notre caviste.
Une très belle complicité qui n’a pas pris une ride depuis leur dernière rencontre.IMG_2330

Beaucoup d’humour dans des dialogues très drôles, même si parfois nous aurions pu faire l’économie de quelques clichés, qui emportent les spectateurs dans des rires salutaires : Isabelle Carré est désopilante dans la scène de la dégustation. Elle est d’une candeur désarmante face à ses partenaires masculins.
Le jeune trublion de cette rencontre est joué par Mounir Amamra, un jeune tout en émerveillement face à ces deux personnalités, qui ne faiblit pas et relance pour notre plus grand plaisir continuellement l’action : le carburant de cette comédie.La dégustation
Pour donner de l’épaisseur à cette histoire et aux personnages, il fallait deux comédiens rompus à la scène, à la comédie.
Olivier Claverie à la voix chaude, rassurante, d’un calme olympien, temporise la situation et la fait progresser à sa manière. Un clin d’œil généreux qui met en confiance.
Quant à Eric Viellard dans le rôle du libraire dragueur sur le retour, il est cette petite pique qui vient saler, pimenter à ses dépends la rencontre de nos deux « tourtereaux ».

IMG_2324

Une comédie qui fait passer une bonne soirée, laissant sur nos visages, en quittant le théâtre, de beaux sourires.

 

« La dégustation » au théâtre de la Renaissance, du mardi au samedi à 21h et matinées les samedis et dimanches à 16h30.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close