La Dame Céleste et le Diable Délicat

 

« La Dame Céleste et le Diable Délicat » de Bérengère Dautun d’après le roman de Claude-Alain Planchon au Studio Hébertot dans une mise en scène de Stéphane Cottin, est une valse de l’Amour à trois temps, à mille temps, une valse qui surmonte toutes les épreuves.

 

afficheEn choisissant ses mots, issus d’une histoire vraie, Bérengère Dautun a tiré du livre de Claude-Alain Planchon une pièce qui pourrait en troubler plus d’un, à une époque où certes les mœurs évoluent, quoique, mais où une certaine gêne persiste quand on évoque un tel couple.
Est-ce raisonnable ou déraisonnable ? D’aucuns pourraient penser que c’est immoral, que c’est dégueulasse, qu’il est le gigolo de service, un profiteur, mais ils sont tellement beaux dans leur Amour sincère, qu’ils nous font rêver. Une transposition théâtrale très réussie.

Elle a 70 ans et lui 34.
C’est un jeune médecin dans la vigueur de l’âge, elle est une critique de la danse incontournable.
Un soir, leur passion les réunit et ils se retrouvent dans la même loge lors d’une soirée de gala à l’opéra Garnier. Il est ému par le charme et le charisme de cette femme à la beauté troublante.
Leurs mains se frôlent, s’unissent et c’est une très belle histoire d’Amour qui fait ses premiers pas, ses premières pointes, jusqu’à ce que la mort les sépare, une fin tant entendue dans les histoires d’amour et qui n’arrive pas uniquement dans les romans ou dans les films.

image 2Dans un premier temps, on pourrait faire le parallèle avec Harold et Maude, mais je dois dire que dès les premières minutes, j’ai été pris dans cette histoire, je me suis laissé porter, charmer, par leur couple et rien n’est venu traverser mon esprit.
Ils étaient si beaux sur scène, ils accrochaient tellement la lumière, que rien ne pouvait perturber mon attention.

Une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas, une femme qui a une préférence vers l’exclusivité, un homme divorcé, père d’une petite fille, qui ne dit pas non à la vie. Mais rien, ni personne ne pourra détruire cet amour intense, cet amour charnel. Tout se passe comme dans un conte, ils se rencontrent, se découvrent, se dévoilent et volent vers un autre monde, celui où la légèreté côtoie le tragique. Même si le crabe viendra perturber la vie de ce jeune médecin, leur amour sera plus fort et vainqueur. Le mot Amour qui entre leurs yeux pétille et les entraîne dans un tourbillon d’épreuves où ils grandiront.

image 1Bérengère Dautun est lumineuse, son entrée sur scène telle une danseuse étoile, vêtue d’une robe superbe, parée de ses plus beaux diamants, à la coiffure impeccable, nous séduit par sa délicatesse et sa volonté de vivre pleinement sa vie. Elle aime son diable délicat. Que sa voix soit douce ou sévère, elle emporte tous les suffrages. Nous sommes complètement sous le charme de son jeu. On l’aime.
Alexis Néret n’a pas la tâche facile devant une telle personnalité, mais il tient la rampe, il ne faiblit pas. Sa présence complète parfaitement le jeu de séduction qui les unit. Sa stature imposante, protectrice, enveloppe la grâce de Bérengère Dautun. Il aime sa dame céleste.

Un Amour intemporel qui réunit simplement deux êtres, deux amants terribles qui se comprennent, s’admirent, qui ont besoin chacun de l’autre pour avancer dans la vie.

Stéphane Cottin a très bien compris ce message et sa mise en scène, à la hauteur de la délicatesse de Bérengère Dautun et la force d’Alexis Néret, s’efface devant leurs jeux pour les mettre en valeur. Complétée par des visuels aux belles lumières de Marie-Hélène Pinon sur des musiques qui soulignent les émotions, Stéphane Cottin a réussi à mettre de la poésie dans ce cocktail explosif.

Une tranche de vie qu’il ne faut pas hésiter à écouter. Un hymne à l’Amour rafraîchissant.

 

« La Dame Céleste et le Diable Délicat » au Studio Hébertot, du mercredi au samedi à 19h et matinée le dimanche à 17h.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close