Le portrait de Dorian Gray

 

« Le portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde adapté et mis en scène au théâtre Le Ranelagh par Thomas Le Douarec est un pur chef d’œuvre à l’élégance raffinée.

 

img_2213

Qui ne connait pas cette histoire du jeune dandy Dorian Gray, qui à la suite d’un vœu, répondant à la provocation de Lord Henry dans le salon de peinture de Basil Hallward, souhaite ne plus souffrir des affres du temps et conserver la grâce et la beauté de sa jeunesse. Un Dorian Gray qui devant son portrait sera mis face à sa conscience morale.

Quoi de plus réjouissant que de voir jouer des comédiens bilingues transcrire dans leur jeu les subtilités d’un auteur qui soit dit en passant maîtrisait parfaitement le français. Et quand on lit les sous-titres en anglais, on s’aperçoit qu’étrangement il y a beaucoup de similitudes dans les textes.

Du seul roman d’Oscar Wilde, Thomas Le Douarec a su tirer, dans sa mise en scène, une vraie pièce de théâtre aux répliques cinglantes, acerbes, drôles, provocantes, ciselées délicatement comme un travail de sculpteur bien que nous assistions au lever de rideau aux derniers coups de pinceaux d’un peintre devant son modèle. Le tableau « à la lumière étincelante » qui déclenchera une obsession chez Dorian Gray : rester jeune, donner l’illusion de la jeunesse, dans cette époque où la morale à la rigueur victorienne ne plaisantait pas : pas de place pour la perversité et la décadence.dsc01029 - copie
Thomas Le Douarec a su extraire la finesse, la quintessence du roman d’Oscar Wilde pour nous livrer une pure merveille de dialogues tous plus savoureux les uns que les autres, aux aphorismes fameux. C’est un délice pour les oreilles et l’esprit que d’écouter les paroles de cet auteur de génie, même si parfois une certaine misogynie pointait le bout de son nez : autre temps, autres mœurs…

dsc01035 - copieComment ne pas être séduit par ce dandy, si bien mis en valeur pour la première fois sur scène par Mikaël Winum, un Mikaël qui aura bientôt pris ses marques mais qui nous donne toute la sensualité, la finesse et la noirceur du personnage. Tour à tour voluptueux, dominateur, tourmenté, il incarne admirablement ce Dorian Gray so british.

« La vieillesse n’est pas qu’on est vieux, mais bien qu’on fût jeune. »

Pour lui donner la réplique et le placer sur le chevalet, il est mis en valeur par le peintre renommé Basil Hallward, joué ce soir, avec conviction par Fabrice Scott.
Il y aura aussi le personnage clef de la descente aux enfers de Dorian Gray : Sybil Vane, jouée ce soir, par Caroline Devismes à la présence envoûtante.dsc01040 - copie
Sans oublier le maître de cérémonie, celui qui aura une emprise néfaste et qui déclenchera l’aventure fantastique de Dorian Gray : Lord Henry, cynique à souhait, joué tout en distinction, en subtilité par Thomas Le Douarec.
Lequel de ces trois personnages ressemblent le plus à Oscar Wilde, peut-être les trois mais pour ma part Thomas Le Douarec dans Lord Henry m’a totalement séduit par son jeu.

Tous ces comédiens brillent de mille feux dans les superbes costumes de José Gomez tout en évoluant avec distinction dans les lumières de Stéphane Balny et la musique de Mehdi Bourayou.

Une comédie pétillante avant la comédie tragique de la fin de sa vie, où pour homosexualité, Oscar Wilde sera jugé, condamné, ruiné et livrer à l’exil, pour se réfugier en France et décéder à Paris le 30 novembre 1900.

dsc01055 - copie

 

Cette aventure a commencé au théâtre Le Ranelagh et s’achèvera dans ce même théâtre où son cadre a servi pour le matériel publicitaire de la pièce, témoin la photo de l’affiche prise devant la cheminée à l’entrée de l’orchestre.
La presse ne tarit pas d’éloges sur ce spectacle et elle a bien raison.
Dépêchez-vous, après plus de 600 représentations, Thomas Le Douarec et ses comédiens ne sont présents que pour 60 représentations, après il sera trop tard…

 

« Le portrait de Dorian Gray » au théâtre Le Ranelagh, du mercredi au samedi à 20h45 et le dimanche à 17h, jusqu’au 07 avril.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close