Des plans sur la comète

 

« Des plans sur la comète » une pièce de et mise en scène par Tristan Petitgirard au théâtre des Gémeaux est une comédie qui vous fait voyager dans les étoiles avec comme carburant les rires ponctués par la tendresse, ce qui provoque quelques soubresauts.

 

Les deux meilleures amies du monde nous accueillent devant un écran où une équation nous révèle un travail de scientifiques. Pensez donc, Estelle une jeune cosmologue est en train d’expliquer à Garance, sa productrice, sa découverte majeure qui devrait révolutionner notre perception de l’univers.

Oups cela part mal, on va s’ennuyer ferme… Que nenni ! C’est sans compter la plume folle de Tristan Petitgirard qui après son succès mérité avec « Rupture à domicile » renoue ici avec la comédie.
Un filon qu’il sait exploiter habilement, il aime mélanger dans son écriture le rire avec l’émotion et la tendresse.

Le propos est simple : Estelle, jouée tout en sincérité par Margaux van den Plas, très impliquée dans ses recherches, s’est brouillée avec son père depuis plusieurs années. Un différend familial l’a meurtrie au plus profond de sa chair. Pour pimenter cette situation quelque peu dramatique, Garance, interprétée tout en retenue par Karine Ventalon, qui voulait réconcilier Estelle avec son père a entrepris pour cela de le rencontrer…et ce qui devait arriver arriva, ils tombèrent amoureux et eurent beaucoup d’enfants…euh non nous n’en sommes pas encore là.

Le petit souci c’est le père, Jean-Philippe, un délicat Eric Boucher, il a 25 ans de plus que Garance, aïe aïe aïe et en plus pour couronner le tout Monsieur travaille au C.N.R.S ! Un conflit d’intérêt pointe le bout de son nez.

Et c’est là qu’intervient tout la force de Tristan Petitgirard. D’une situation des plus banales de nos jours bien qu’elle soulève toujours autant de médisance, d’incompréhension, ah morale quand tu nous tiens…il a su voler au dessus de toutes ces considérations pour nous embarquer dans son vaisseau du rire, car c’est bien le but de sa comédie même si nous rencontrons par-ci par-là quelques poussières d’étoiles, de tendresse, d’émotion.

Pour que cette histoire fonctionne et nous tienne en haleine, il fallait des quiproquos et des rebondissements.
Celle qui se charge de mettre de l’huile sur le feu, qui fourre son nez partout, c’est la troisième amie Sophie, jouée dans une énergie folle par Juliette Poissonnier, mariée quant à elle à un avocat bien plus jeune qu’elle : ouf la parité est respectée, on ne pourra pas traiter l’auteur de misogynie.

Et les répliques qui font mouche à chaque fois fusent, un combat de lionnes est engagé sur le ring de l’humour.

Cette pièce donne pour une fois la part belle aux femmes, ce qui n’est pas si fréquent pour le souligner.
Tristan Petitgirard s’en est donné à cœur joie avec le rôle de Sophie qui est une bombe à retardement, il suffit d’une étincelle pour allumer sa mèche de la gaffe et c’est l’explosion de rires qui entraîne la salle dans le délire.

 

La curiosité étant un vilain défaut, elle s’en contrefiche comme de sa première chemise !
Elle préfère mettre les pieds dans le plat même si cela risque de mettre la pagaille dans le poulailler. Toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire mais au moins elles clarifient les situations qui ne font que s’embourber.

Nos héroïnes évoluent dans un décor d’Olivier Prost et naviguent sur la musique galactique du précieux Romain Trouillet, fidèle à ses compagnons de route.

Le trio de choc dirigé efficacement par Tristan Petitgirard nous fait oublier, les yeux dans les étoiles, le temps d’une représentation le marasme dans lequel nous sommes confrontés aujourd’hui et cela fait un bien fou !

 

« Les plans sur la comète » au théâtre des Gémeaux, jusqu’au 31 juillet à 12h20…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close