Belvédère

 

« Belvédère » d’Ana-Maria Bamberger au théâtre Le Guichet Montparnasse dans une mise en scène de Catherine Mahieu ou l’approche par les voies de l’écriture de la schizophrénie…

 

IMG_4224Après « Cambriolage » (Cliquez), la belle écriture d’Ana-Maria Bamberger revient sur la scène du petit écrin du théâtre Le Guichet Montparnasse pour notre plus grand plaisir.

Une création française de cette pièce qui a vu le jour à Hambourg en 2010 pour une auteure dramatique récompensée à plusieurs reprises. Ses pièces connaissent beaucoup de succès dans plus de 15 pays, que cela soit sur scène, à la télévision ou à la radio.

Un texte subtil où l’on se perd entre la réalité du moment présent et celle de l’imagination débordante de la célèbre écrivaine Antonia qui nous reçoit dans sa chambre de la clinique psychiatrique du Belvédère.

Où commence la folie, la folie de vivre, d’aimer ?
Une folie qui se partage avec le psychiatre référent, le docteur Lessourd, et un amant Stéphane sorti de nulle part.

IMG_4227Comment concevoir, comment recevoir les propos d’Antonia qui nous accueille en complétant une grille de mots croisés, dont le thème d’Anton Tchekhov lui est cher ?
Une référence qui n’est pas anodine quand on sait qu’Anton Tchekhov exerçait la profession de médecin tout en écrivant ses pièces, comme c’est le cas pour Ana-Maria Bamberger.
Un auteur à l’écriture simple, proche de l’humain, où la satire et l’humour se conjuguent à merveille tout comme les écrits d’Ana-Maria Bamberger.
Un humour délicieux avec ses silences et ses non-dits dans un flot de confidences que l’on avait apprécié dans « Poisson et petits pois » (Cliquez) sur la scène du théâtre Le Funambule.

Antonia, une femme qui au premier abord nous semble saine d’esprit mais qui au fur et à mesure de la pièce posera quelques pierres sur l’édifice de ce mur de la folie qui nous sépare de la réalité.IMG_4228

Comment interpréter la visite de ce médecin, le docteur Lessourd, au premier abord qui semble sous l’emprise de sa patiente ?
Un jeune médecin à l’allure frêle et aux tocs déstabilisants qui se pose beaucoup trop de questions.
Est-il dépassé par la répartie de sa patiente ? Ou est-il le meneur subtil de ses visites régulières dans la chambre d’Antonia ?

IMG_4226

Mais tout bascule avec l’arrivée surprenante, tel un ange, d’un amour énigmatique d’Antonia en la personne de Stéphane…un amour de jeunesse dont sa rose fait couler beaucoup d’encre…
Que vient-il faire non pas dans cette galère (quoi que), mais dans cette histoire ?
Quelle est sa place dans la vie d’Antonia, et surtout pourquoi dans cette clinique ?
Quel est le dénominateur commun entre ces trois personnages ?
Sont-ils tous fous ? Sont-ils tous réels ou sortent-ils tous de notre imaginaire ?

Beaucoup de questions dont les réponses sont distillées délicatement par l’auteure.
Nous entrons dans le labyrinthe de la folie, une folie douce, légère dont on sort souriant après avoir résolu l’énigme dont Ana-Maria Bamberger a le secret pour nous tenir en haleine.

Catherine Mahieu qui signe également la mise en scène maîtrise parfaitement son rôle de bout en bout de la pièce. Un rôle oscillant entre la fantaisie de vivre et la fantaisie de rêver.
Une mise en scène fluide qui met en valeur le texte.

François Rivière, récemment sur scène à La Jonquière dans sa pièce « Tambour battant » (Cliquez) nous révèle une facette plus joyeuse de sa personnalité.IMG_4225
Il endosse le rôle du psychiatre avec un plaisir non dissimulé et renforce l’énigme de cette intrigue.

Quant à Joël Grimaud, l’amant de passage, il vient semer le trouble comme une boule lancée dans un jeu de quilles qui déplaceraient les murs du labyrinthe…retardant ainsi la sortie d’Antonia.

 

Allez faire une visite dans cette clinique, mais surtout restez zen…

 

« Belvédère » au Guichet Montparnasse, les vendredis et samedis à 19h, matinée le dimanche à 15h, jusqu’au 23 février.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close